ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Jeudi 29 juin 2017 à 07h29 : 7 en ligne (maxi pour la journée : 11)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Une définition
Un trouble répandu
Un certain profil
La peur de l'échec
La partenaire
Quelques hypothèses
Primaire ou secondaire
La psychologie
Forum : l'EJP
Version imprimable

Quelques hypothèses

 Le trouble de l'éjaculation précoce peut trouver une explication dans la période de masturbation du jeune garçon adolescent. Il est seul et ne cherche que le plaisir immédiat en se suffisant à lui-même, il n'a pas encore à partager son plaisir en s'adaptant aux réactions d'une partenaire. La peur instinctive de se faire surprendre peut l'inciter aussi à ne pas faire durer le plaisir avant l’éjaculation. Cette dernière est le but à atteindre car la masturbation lui permet d'abord de s'affirmer sexuellement, de se prouver qu'il est un homme capable de procréer mais aussi d'évacuer momentanément des tensions. Ces jeux se répètent souvent plusieurs fois par jour.

Pour moi c'est meilleur quand ça va vite. Les filles sont trop compliquées.

Quelques années de pratique solitaire suffisent à lui faire prendre l’habitude de jouir rapidement. Les difficultés apparaissent lorsque sa sexualité s'oriente vers un partage, au moment des premières relations sexuelles, d'autant plus qu'elles ne se déroulent pas toujours dans des conditions idéales.

 Une autre hypothèse : notre inconscient collectif nous pousse à ne pas prolonger l'acte sexuel comme le faisaient les hommes préhistoriques, dans la crainte de se faire agresser.

  L'homme est programmé génétiquement pour éjaculer en vue de la reproduction, certaines religions n'autorisent d'ailleurs l'acte sexuel que dans ce cadre, renforçant ainsi le conditionnement « naturel ». Retenir son éjaculation serait donc un acte contre-nature, mais dans quel but ? Celui de permettre à la femme, qui a besoin de plus de temps que l'homme pour atteindre une bonne excitation - mais , d'accéder à l'orgasme, cet orgasme qui n'est pas nécessaire chez elle pour assurer la reproduction, contrairement à la majorité des hommes. Un plaisir partagé est toujours plus intense, un être conçu dans le plaisir des deux géniteurs ne serait-il d'ailleurs pas plus épanoui ? Une étude reste à faire.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 100 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19786 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir