ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Samedi 29 avril 2017 à 09h25 : 4 en ligne (maxi pour la journée : 12)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

N'oubliez pas de lire la sélection des de la méthode proposée par le site Etmoi.
Note moyenne : 18.1/20 - âge moyen : 28 ans
1 | 2 |  3  | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9  page
  21/47002-06-2010 06h49 Marocain27 ans20/20


   Ils ont réussi !

BONSOIR;
je suis un jeune homme du maroc dont l EJP est venu progressivement sans que je sache pourquoi (surement à cause des differents aleas de la vie).Tout cela sachant que j'adore les femmes ainsi que la pratique sexuele.
Bref, en etant dans l inccapacite de parler avec mon entourage de ce probleme j ai commence de longue recherches sur le net( rien de credible) jusqu a ce que je tombe sur ce magnifique site dont je remerci le web master.Pourquoi?
Parceque tout simplement les techniques qui y sont proposées marches à ma grande surprise.
Sans oublier aussi la maniere avec laquel elles sont expliqués qui reste tres claire.
Donc les mecs lancez vous ,apliquez vous ,armez vous de patience , peux de temps(des mois) et a dieu lEJP .
Pour mon cas je constate une vrai amelioration d une minute a VINGT MINUTE avec orgasme multiple MAIS JE DOIS ENCORE BIEN BOSSER COMME IL FAUT .
  22/47028-04-2010 22h19 Dedpoulp 48 ans


   Ils ont réussi !

Bonjour à tous,
Un de plus, et pas le plus jeune. J'espère que ça vous encouragera. Il m'a fallu 7 mois pour me débarasser de l'EJP. Les choses n'ont pas toujours été faciles, mais le résultat est fantastique. J'ai rédigé un message sur le forum EJP avec les trucs qui m'ont aidé et un résumé de mon parcours. Je ne vais donc pas me répéter ici. Enfin, si, ce que je ne répèterai jamis assez, ce sont mes remerciements à vous tous.
  23/47028-04-2010 18h30 Hommedu5435 ans18/20


   Ils ont réussi !

Merci au webmaster : mille mercis pour la qualité de ce site et les informations que j'ai pu y recueillir !
J'ai passé près de 1 an à me rééduquer , me redécouvrir , bref à me reconstruire une sexualité .

Tout d'abord j'ai banni de ma vie les vidéos X de toute sorte : fini ! Je suis désintoxiqué et je suis convaincu que le X n'apporte rien de bon , mais qu'il vous maintient ou vous précipite dans une sexualité violente , rapide , compulsive ...

Me concernant , j'ai traversé des périodes de doute ( et il m'arrive de douter encore un petit peu) mais j'accepte pleinement l'échec quand il y en a ( ce qui devient de + en + rare ! ^^
Je me sens libérer d'un poids , d'un démon ... L'acte sexuel m'apparait désormais comme un moment de plaisir , l'appréhension n'est plus là . Je deviens d'ailleurs très gourmand sur le plan sexuel . Ma partenaire qui est merveilleuse m'a aidé, soutenu et je ne serai pas où j'en suis sans elle . Elle aura eu sa part dans ma rééducation , une part prépondérante .

Bref, je suis content, heureux d'être sorti de ce mauvais pas : je sus avec une femme que j'adore , et avec laquelle j'adore faire l'amour .
Que vos dire de plus ? De ne pas baisser les bras , de prendre votre temps, et vous vous en sortirez tous à un moment ou un autre !
  24/47014-04-2010 23h30 Ca_marche_tres_bie 37 ans18/20


   Ils ont réussi !

Bonjour à tous
Cela fait longtemps que je voulais apporter mon témoignage, aujourd'hui c'est chose faite. J'ai été (ça commence bien, quel plaisir ce passé composé !) EJP pendant des années, en fait pendant 10 ans. Puis ma relation avec la femme avec qui je vivais depuis tout ce temps s'est terminée, pas à cause de ce problème mais bien évidemment cela a joué. J'ai par la suite passé pas mal de temps seul, que j'ai mis à profit pour suivre la rééducation proposée ici. J'ai suivi assez scrupuleusement les différentes phases, puis après l'étape deux, donc compression par contraction du PC, je me suis dit que cela serait bien d'aller plus loin dans l'expérience. J'ai continué avec un vagin artificiel, et au début ç'était assez difficile. Les sensations sont assez fortes mais cet apprentissage supplémentaire m'a été bénéfique. En fait, ce qui a été extrèmement bénéfique c'était de reprendre confiance en soi peu à peu. Lorsque je suis ressorti avec une fille, ça a fonctionné du premier coup. En fait je n'étais même pas inquiet. J'avais pas mal d'entrainement "virtuel" et dans ma tête je me sentais détendu. Avec cette femme, j'ai fait plusieurs fois l'amour comme je n'aurai jamais pu l'imaginer. Elle m'a dit par la suite qu'elle n'avait jamais fait l'amour aussi longtemps (2 h !). Puis depuis j'ai une autre compagne avec qui cela se passe également incroyablement bien. Toutes les positions sont permises, je jouis seulement lorsque je le choisis. Tout ceci, qui me parassait du domaine de l'impossible, est devenu réel. C'est possible pour tous. C'est hyper simple. Pour moi, ce qui fonctionne c'est : 1) la respiration, respirer lentement et profondément, expirer doucement lorsque l'excitation est très forte. 2) relâcher au maximum le PC pendant l'amour. Du coup je peux le contracter par moment pour durcir plus, puis le relacher pour ne pas aller trop loin dans l'exitation. 3) Etre avec une personne avec qui le courant passe bien. C'est aussi très important car il me semble que tout repose autant sur le côté émotionnel et psychologique que sur une rééducation physique.
Voilà, je ne peux qu'encourager les lecteurs de ce site à se faire confiance, croire que ça va marcher et s'entrainer au plus pres possible de la réalité. Ensuite, c'est le bonheur assuré :) Qui plus est, la possibilité de faire l'amour longtemps et de façon détendue vous permet d'être bien à l'écoute de votre partenaire, et donc de la mener vers son plaisir au plus près de ses envies. Ce qui vous transforme en amant trois étoiles
Merci au webmaster pour avoir livré les clés si généreusement, j'espère que tous les témoignages rassemblés ici vont contribuer à faire de nous de meilleurs amants.
  25/47005-04-2010 15h09 Dipman 18 ans19/20


   Ils ont réussi !

Bonjour à tous et à toutes.

J'admet, je n'ai pas un grand âge et parler d'EJP justement à cet âge là peut paraitre impromptu, et pourtant... quand on tient 2 minutes en faisant l'amour à 17 ans, on se dit c'est normal on a pas beaucoup d'expérience ça sera de mieux en mieux avec le temps ; mais quand on tient à peine 10 secondes, est-ce vraiment un problème d'expérience ?

Effectivement, après une première fois qui s'est véritablement bien passée (et je n'ai jamais compris pourquoi cette première fois a fait exception), les autres moments intimes passés avec ma petite amie se sont avérés catastrophiques. Alors ayant compris l'ampleur du problème je me suis mis à la recherche d'une aide sur Internet. Et après avoir lu des sites plus attrape-nigauds les uns que les autres, je suis tombé sur Etmoi. Il est clair que comparé aux autres sites web celui-ci fait exception : une présentation claire, efficace, un contenu ambivalent, qui aborde non seulement la méthode pour s'en sortir mais aussi tous les aspects psychologiques que l'EJP amène.

Nous avons donc lu ce site web en entier avec ma petite amie pour m'aider à "guérir" (terme inapproprié puisque l'EJP n'est pas une maladie mais je l'écris quand même puisqu'il a le mérite d'être explicite) de l'EJP et avons commencé à pratiquer les exercices à deux : les exercices sont alors effectivement très agréables

Les progrès étaient alors effectivement au rendez-vous dès les premières semaines avec une résistance passant de la minute à la dizaine de minutes. Mais je n'arrivais pas à excéder alors ce temps que ce soit en exercice ou en vrai (et en vrai je restais plutôt finalement dans l'ordre de la minute, ce qui est déjà mieux par rapport aux dix secondes initiales) ! En effet nous n'avions l'occasion de pratiquer les exercices qu'une à deux fois par semaine (des études différentes et nous étions pendant la semaine loin de chez nous). Au bout 8 mois et face à l'absence significative de progrès j'ai donc décidé de pratiquer des exercices seuls pendant la semaine à raison d'une fois par jour au début puis de progressivement régresser à un exercice pendant la semaine. Et là les progrès ont été fulgurants. En deux mois je suis directement passé de quelques minutes à la vingtaine de minutes sans soucis, et je peux sûrement faire plus mais je ne peux pas vous le dire étant donné que je m'arrête volontairement à chaque fois à 20 minutes maximum.

Finalement, qu'en est-il aujourd'hui ? Je pratique seul un ou deux exercices pendant la semaine pour vérifier que le contrôle de mon plaisir est bon, et des fois un exercice durant le week-end avec ma petite amie qui me permet de m'entraîner à contrôler mon plaisir quand celui-ci est très intense. Autant dire que l'EJP a disparu de mes pensées et que les exercices encore pratiqués aujourd'hui sont là simplement pour la vérification et le perfectionnement

Le résultat ? Une libération. Psychologique tout d'abord : ne plus être atteint d'EJP donne une sensation de confiance en soi assez importante et de plus je peux vraiment affirmer maintenant que je suis maître de mon corps, de mes sensations et de mon plaisir. Une libération "sexuelle" enfin : l'EJP présente, les moments intimes étaient assez embarrassants, il fallait faire attention de pas aller trop vite pour pas me faire lâcher trop tôt, il fallait tout le temps me laisser plusieurs minutes pour que le plaisir baisse significativement, et l'acte amoureux était vraiment court. Dorénavant, les moments intimes sont vraiment bons, chacun peut se laisser aller puisque le contrôle de mon plaisir est une évidence pour moi : en effet, d'une part je peux laisser le plaisir monter très haut (l'expérience du "plateau" pour ceux qui ont déjà lu le programme de rééducation) et quand je sens que je m'approche dangereusement de l'éjaculation, quelques secondes suffisent à reprendre la maîtrise de mon plaisir !

Et Etmoi dans tout ça ? Pour les nouveaux visiteurs voulant guérir de l'EJP, une indication vraiment importante. Le webmaster la souligne déjà de manière assez importante dans son programme de rééducation, mais je vais le répéter une nouvelle fois : Etmoi est une base de départ. Arrivé sur le site, lisez en premier lieu les pages ayant trait à l'aspect psychologique de l'EJP, elles sont un point de départ pour sortir du cercle vicieux de l'échec (dont j'ai eu effectivement beaucoup de mal à sortir).
Ensuite, appliquez d'abord scrupuleusement la méthode que le webmaster vous propose. Elle peut ne pas vous convenir initialement, mais la respecter en premier lieu à la lettre va vous permettre de pouvoir vous forger un avis sur la méthode proposée, d'être capable de rester concentré sur quoi faire au bon moment pendant l'exercice, et surtout d'apprendre à prendre du plaisir, à se défocaliser de l'orgasme. Après tout cela, prenez du recul sur la méthode. Par exemple : la phase 2 du webmaster propose de contracter le périnée pour contenir le plaisir. Il s'avère chez moi que c'est de décontracter le périnée qui est le plus efficace. Si tel est le cas pour vous aussi, choisissez de prendre cette liberté si vous jugez qu'elle est vraiment plus efficace.
Il se peut même finalement que vous divergiez complètement de la méthode initiale : ce n'est pas grave ! C'est dans l'objectif d'Etmoi : partir d'une idée de base, et finalement la développer pour aboutir à la méthode la plus à même de vous faire parvenir au succès !

Il m'aura fallu finalement 10 mois pour me libérer d'EJP. J'en suis heureux car maintenant ces trois lettres sont un vieux souvenir de ma mémoire
  26/47002-02-2010 15h59 Tonyio26 ans19/20


   Ils ont réussi !

Bonjour a tous ! Encore un de plus qui est guerris !
Tout d'abord je tiens à remercier le webmaster pour tous ces conseils.
Mon histoire est similaire aux votres. Indirectement, je pense que les EJP sont tous liées.
Premiers rapports catastrophiques, frustrations, peur de l'echec, baisse de la confiance en soi et j'en passe. Il était donc temps de prendre la chose en "main" et d'arreter de vivre avec ce probleme. J'ai donc attérit sur ce site et entamé ma réeducation sexuelle.
Sans parler du fait de respecter les étapes, prendre conscience de son EJP et croire à la guerison, est pour moi, la chose la plus importante !
Donc c'est partis pour les entrainements, la musculation du perinée, la découverte des paliers, un peu de sport pour le cardio ( en plus) etc...

Puis, par un beau jour de printemps, je rencontre une fille. Elle ne le sait pas encore ( moi non plus d'ailleurs ) mais elle me sera d'une aide précieuse dans ma réeducation.
Quelque jours après le début de notre relation, le moment fatidique arriva et là, ce fus le drame ! A peine "popol" rentré qu'il s'est mis à chialer, qu'est-ce-que j'avais l'air con, une fois de plus ! En pleine remise en question et aussi le fait que je tennais à elle, j'ai vider mon sac, lui ai expliqué mon probleme et que je fesais tout pour y remédier. Elle m'embrassa, me pris dans ses bras et m'a dit : " On vas le faire 7j/7 et 24/24, tu vas voir si tu es encore EJP "
Et effectivement, avec le temps, ma motivation, son aide et ton programme cher webmaster, les progrès étaient là. Pour arriver enfin à un rapport où j'était maitre de mon exitation et de mon ejaculation, j'ai meme eu du mal à finir !

Mais là j'ai vraiment appris quelque chose. J'ai toujours pensé que mon EJP pénalisait principalement ma partenaire alors qu'en fait c'est le contraire. Je voulais juste pouvoir combler la personne que j'aimais, mais cette fois là, je n'ai jamais ressentis un tel orgasme, un tel plaisir personnel. Quel pied l'egoisme

Voici mon histoire, helas je ne suis pas encore Rocco, il y'a des hauts et des bas, ça m'arrive meme de replonger, un peu comme un alcoolique qui sort de cure, mais jamais deux fois d'afiler. En tout cas cette peur de l'echec à completement disparu, je me sens bien...
A tous les EJP : Soyez sincere avec vous meme, restez motivés et n'oubliez pas que tous vos efforts seront récompensés.
Amicalement Tony
  27/47001-02-2010 12h48 Superejp 37 ans15/20


   Ils ont réussi !

j'ai visité ce site pour la première fois il y a maintenant 7 ou 8 ans peut être, et je veux juste livrer mon expérience et mon ressenti.

J'ai 36 ans, je suis ejp de naissance, j'ai passé la moitié de ma vie avec une femme qui m'a donné deux beaux enfants de 8 ans et 11 ans. Nous sommes séparés depuis quelques mois. L'ejp n'est pas la cause de la rupture mais a été une lourde peine pour moi pendant des années. J'avais connu une première expérience avec une femme, de 15 à 17 ans, j'étais ejp, je le vivais déjà très mal, ma chérie m'en réclamais plus et je trouve cela normal et sain.

Ma deuxième chérie que j'ai connu également au lycée s'est trouvée être beaucoup moins exigeante en matière de plaisir, et ce ne fut pas pour moi un avantage. Après quelques années à se fréquenter, nous nous sommes installés ensemble, et nous avons trés vite eu notre première petite fille. J'ai toujours eu peur de mon ejp, des conséquences qu'elle pourrait avoir sur notre vie de couple. Ma chérie avec qui il a toujours été difficile de parler sexe et plaisir, ejp ou tout autre problème, ne s'est jamais plainte de moi. J'éjaculais en quelques mouvements, lui donnais du plaisir par d'autres voies, mais j'en souffrais. J'ai décidé, après la venue de ma fille, de me prendre en main, sans en parler avec elle parcque trop difficile, et j'ai consulté un sexologue qui pendant plus d'un an me faisait parler, allongé sur un divan. Aucun résultat probant de ce côté là. J'ai fini par en parler avec Madame, laquelle n'y attachait aucune importance et se disait que ça me faisait sans doute du bien de parler. Après quelques mois encore de difficultés ejp, j'ai découvert ce site, j'ai entrepris la rééducation, j'ai compris beaucoup de choses et j'ai progressé rapidement. En quelques semaines, nos rapports sont passés d'une durée de quelques secondes, à plusieurs minutes, 20 parfois.

Résultat : aucun, pour elle c'était pareil. Pire, un jour elle decouvre mon tube de gel lubrifiant, j'ignore ce qu'elle a été imaginer, mais ce fut de longues crises de larmes et d'explications. Je l'ai envoyé vers le site pour me justifier, ça n'a pas donné lieu à une grande conversation sur mon ejp, elle s'en fichait. Bien sûr nos rapports amoureux s'espaçaient, et ne me semblaient pas lui donner plus de satisfaction qu'ils durent 1 ou 20 minutes. Nous eûmes notre deuxième enfant, je relachai les efforts en matière de contrôle pour en revenir à peine mieux qu'au début. La suite de ma vie fut une aventure extraconjugale.

Vers 33 ans j'ai découvert le plaisir !! ( j'ai eu 2 autres petites aventures avant celle-ci ) Une jeune femme ( 37 ans ), m'a dragué, je me suis laissé faire. Je me suis dis vas-y, ne te prives pas, elle te plait, tu es privé de par ailleurs, tu t'excuseras quand tu auras éjaculé trop vite, tu trouveras des excuses. Et puis non, pas d'ejp, au contraire des difficultés à trouver l'érection au départ, puis à force de se rencontrer, de se découvrir, j'ai découvert le plaisir, celui d'en donner avant tout, pour en recevoir un largement plus intense que celui que je connaissais. En dehors du plaisir de la faire jouir avec mon sexe, l'environnement était différent lui aussi, elle ne refusait aucun préliminaire, et goutait même avec moi d'y revenir entre deux pénétrations.

J'ai continué à avoir des rapports épisodiques avec mon conjoint pendant ces presques trois années, et j'ai continué à être EJP, même quand j'avais fais l'amour dans la journée. Bien que nos rapports se soient largement espacés ( je n'en désirais plus ) elle ne m'a jamais rien demandé. Pendant ces quelques années j'ai régulièrement relu des passages de ce site, parfois pris un peu d'exercice. Aujourd'hui nous sommes séparés, j'ai une nouvelle petite amie avec qui je vis. Elle est très demandeuse de calins, me dis que je lui fais bien l'amour. Comme tout ejp qui se respecte je doute parfois de tout cela. Ca me parait moins évident qu'avec la jeune femme qui m'a ouvert au sexe. C'est sans doute pourquoi je suis ici encore une fois.

Nos rapports sont fréquents, durent sans doute assez longtemps, je regarde la montre (ejp quand tu nous tiens ! ), ça me gache un peu mais j'ai tellemnet envie qu'elle soit satisfaite. Je vais refaire des exercices, pour lui montrer ma plus belle érection, je souhaite à chacun de trouver la partenaire qui lui convient, qui lui apporte amour et plaisir. Bien se trouver est aussi important que tout le reste, que tout ce qui est exposé ici où sur d'autres sites, dans des cabinets médicaux;....

En conclusion, je me sens toujours EJP, même s'il m'est arrivé de passer des heures (avec des pauses bien s^r) à aimer une femme. Je souhaite à chacun de découvrir le plaisir d'en donner. ( avec son sexe bien s^r, les ejp m'auront compris ).

Bon vent à tous
  28/47009-01-2010 18h11 Jeremy22 ans


   Ils ont réussi !

Bonjour à tous ))

Comment décrire le bonheur qui m'habite...

Après des mois et des mois de galère et de remise en question, je suis LIBRE, j'ai vaincu l'éjaculation précoce, qui me pourrissait la vie à tout les niveaux.
Cela faisait 1 an que je n'avais toucher une fille, et ce week end à été une renaissance personnelle.
Avec toute ces heures d'entrainement, de maitrise et de musculation, j'étais super confiant, mais je me disait tout de même que le tout premier rapport serait peut être décevant vu qu'il y avait de long mois que je n'avais eu de rapport avec une fille.
Et je ne c'est comment expliquer, mais dès le 1er rapport, cela à été grandiose, je penser être dans un rêve, je n'en revenais tout simplement pas.
S'en ai suivit plusieurs rapport pendant 3 jours, tous mieux les un que les autres.
Durée longtemps, avoir des pénétrations profondes et très agité à s'en faire mal au pubis et aux testicules, n'est plus un soucis, c'est devenu une évidence

Petit debriefing :

C'est facile a dire mais moins a faire, mais ne vous mettez pas la pression, parler a votre partenaire si ca peut vous rassurez. ( Je lui est avouer a la fin, que quelquels heures au paravant j'etais ejp, elle n'en croyez pas un mot "rire").
Ensuite respiré très profondemenent, surtout avec le ventre.
Contractez un bon coup avant de la pénétrer, et ensuite décontractez au maximum, comme si vous poussez pour "évacuer", mais pas trop fort tout de même...
J'utilise beaucoup la décontraction en pénétration et quand je me retire j'en profite pour faire des grosses contractions.
Enfin, bien que cela ne fait pas partie de cette rééducation, je tient à dire que j'utilise l'injaculation, cela est vraiment très bénéfique et très efficace, et je vous assure que l'on tient vraimemnt le temps que l'on souhaite.
En cliquant sur mon pseudo, vous pourez voir les discusions auquels j'ai participer, ca pourait peut etre vous aider, encore une chose, j'utiliser une fleshlight pour vraiment me rapprocher des sensations.
Je me suis fait pas mal avoir sur plusieurs site PAYANT, tout est ici, lisez bien toute les rubrique, les livres conseiller, comme :
Comment faire l'amour toute la nuit, de Barbara Keesling
L'homme multi-orgasmique, de Mantak Chia


Je tien à remercier le webmaster, quand j'ai découvert votre site, tout les témoignages le forum d'entraide au quotidien, cela m'a fait beaucoup de bien et ma redonné espoir.
Sans vous, je ne c'est pas du tout ou j'en serais. Vraiment MERCI

Merci à tout les adhérants, les échanges d'expériences les encouragements ont été très important pour moi.
J'espère ne pas avoir été trop long dans mon témoignage.
Ne lachez rien, je suis persuader que l'on peut tous y arriver, alors entrainer vous, masturbez vous, musclez vous, et dès que vous vous sentiré pret, lancez vous, n'hesiter plus.

Bon courage à tous, et encore merci, je suis une homme libre désormais

  29/47004-01-2010 17h38 Koné 34 ans19/20
Salut à vous, je sais pas comment vous remercier. votre site m'a redonné le courage de continuer à esperer
  30/47030-12-2009 12h17 Zino29 ans


   Ils ont réussi !

Je voulais moi aussi vous remercier pour ce site, qui m'a été d'une grande utilité. Malgré un passage chez un pro, où j'ai appris la relaxation, je n'étais pas parvenu à mettre un terme à mon problème et ça m'avait un peu miné le moral. Et là, bien plus tard, j'ai découvert le site, grâce aux exercices, ça a fonctionné, malgré une appréhension de départ, un premier rapport déja satisfaisant suivie d'un second, un très bon moment gratifié d'un "quel endurance"!! J'aurai pu continuer toute la nuit ;-)
1 | 2 |  3  | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir