ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Mercredi 23 août 2017 à 21h30 : 5 en ligne (maxi pour la journée : 18)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

N'oubliez pas de lire la sélection des de la méthode proposée par le site Etmoi.
Note moyenne : 18.1/20 - âge moyen : 28 ans
2 | 3 | 4 | 5 |  6  | 7 | 8 | 9 | 10  page
  51/47017-09-2008 20h29 Zorglub33 ans17/20


   Ils ont réussi !

Bonjour à tous
Je voulais partager ma propre expérience afin de donner un message d’espoir à tous ceux qui sont dans la même situation au quelle j’ai été confrontée. Moi aussi j’ai longtemps cru que j’étais naturellement éjaculateur précoce. Mes premières expériences sexuelles furent des fiascos jusqu’à mes 32 ans. Je pensais que je n’y arriverais jamais à avoir un relation dans des « conditions normales ». Mais là n’est pas de savoir pourquoi j’étais comme cela mais plutôt comment j’ai réussi à m’en sortir...
Mon cas est personnel et je pense qu’il n’existe pas une seule méthode de fonctionnement. Pour ma part j’ai pratiqué des exercices de renforcements des muscles pelviens (entre deux relations) pendant 11 mois à raison de 2 séances de 3 fois 10 répétitions sauf le week-end. A cela j’ai ajouté des séances de masturbation devant des films porno en essayant de tenir le plus longtemps possible. Au passage respectez les 3 phases proposées sur le site car cela ne sert à rien de griller les étapes ou c’est l ‘échec assuré.
Mais la difficulté ne réside pas tant dans l’entraînement que dans l’approche de la phase 3. Malgré mes mois d’assiduité à l’entraînement, avec ma nouvelle femme, au début ce fut un bide total. Quelle déception ; tout ça pour ça ! Pas moyen de la pénétrer sans avoir envie d’éjaculer. J’en étais presque au point d’aller consulter un sexologue (ce que je conseille aux autres).
La rémission de mon mal s’est opéré progressivement, par paliers. Il n’y a pas eu de déclic fabuleux. Il m’a fallu encore 6 mois pour y arriver. Je pense qu’il a fallu à mon cerveau beaucoup de temps pour s’habituer à ma partenaire.
Au début je lui demandais seulement de me masturber et juste après j’essayais de la faire jouir de mes doigts. On faisait des jeux sexuels sans prétentions de ma part. C’est par la suite que je suis arrivé au coït. Le truc pour y arriver sans jouir c’était au début de serrer avec ma main la base du gland et de faire des mouvements de va et vient de la sorte. Puis petit à petit avec la confiance, je relâchait la pression de mes doigts et j’essayais de faire la chose sans l’aide de la main. C’est venu progressivement et cela a réussi au final. Sans ça je serais allé consulter sans aucun doute.
Tout ça pour dire que malgré les doutes, la colère, les grosses déceptions parfois, je n’ai jamais douté que j’allais y arriver. Persévérez encore et toujours. Continuez jusqu’à atteindre votre objectif. Ne pas oublier que plus les rapports sont fréquents plus cela sera facile à votre corps de s’habituer, mieux c’est . Le dialogue est aussi important dans ce cas là, alors ne vous réfugiez pas toujours dans le silence mais discutez en avec elle.

Zorglub
  52/47003-09-2008 12h13 Sfcasper29 ans18/20
Bravo pour ce site bien fait et qui apporte un réel soutien au probleme de l'ejp.
Cela fait 10 mois que je pratique les exercices du site (2 à 3 fois par semaine), mais meme si je ne suis pas encore sorti completement de mon ejp, j'ai fait de réel progrès.
Je pensais ne pas pouvoir amélioré ma situation d'ejp qui sait détérioré au fil des années (travaux,naissance d'un enfant, difficulté dans mon couple,...).
Avant de connaitre ce site, j'étais dans une situation ou une fellation pouvait me faire craquer en 1 minute (aujourd'hui je dois me forcer pour éjaculé lors d'une fellation), et le coit durée difficilement plus d'une minute.
Aujourd'hui les résultats sont au rendez-vous mais je ne peut parler de victoire pour l'instant.
Si dans la position d'andromaque (elle sur moi avec des mouvements de droite a gauche), je maitrise plutot bien (elle me fais signe quand elle est prete et on joui ensemble), les autres positions me donne un peu plus de mal.

Il m'arrive encore d'éjaculer rapidement dans certaine condition (ejaculation en moins d'une minute), mais j'ai appris lors de mon passage à la phase3 à eviter certaine situation qui declenche se manque de controle :
- Aller doucement, prendre son temps pendant les préliminaires permet de calmer son excitation qui est notre pire ennemi.
- Commencer la pénétration en douceur et garder un rhytme lent dans une autre position que celle d'andromaque (que je maitrise bien). Faire un effort mental pour ne pas se laisser envahir par l'excitation en essayant de rester tres calme.
- puis au bout d'environ 5 minutes, passer à la position d'andromaque jusqu'à l'orgasme environ 10-15 minutes plus tard.
Pour baisser mon excitation lors d'un début d'alerte, j'essai dans un premier temps de penser à autre chose, si ca ne suffit pas je m'arrete et contracte mon PC.

Cette méthode me permet de satisfaire ma partenaire, tout en travaillant les positions que je maitrise mal, en attendant une guérison totale.
Je continue les exercices depuis 5 mois avec une vaginette. Les sensations se rapproche beaucoup de celle du coit et me prouve que j'ai encore des progrès a faire.

Meme si mon pb n'est pas encore résolu, les progrès réaliser me permette de beaucoup mieux vivre ce probleme et de satisfaire ma partenaire.
Donc je remercie encore le webmaster pour ce site qui peut vous changé la vie.
  53/47029-08-2008 22h30 Luffy16 ans19/20
Génial. Très instructif et bien présenté. Rien à dire, ce site permet à beaucoup de gens de s'informer sur un sujet souvent tabou et considéré comme honteux. Merci aux personnes qui y ont participé.
  54/47026-08-2008 19h39 Cedrick 22 ans17/20
epate.je suis epate car je n`aurai jamais penser quil existai un site specialise sur mon prblem.surtout que je pensais que jetais a peu pres seul au monde.personne parmi mes copains na jamais sembler souffrir de ca.dans lentourage que jai eu toute ma vie. maintenant je vais me prendre en main.jai commencer deja mais je ne sais comment vous contacter ou que faire pour acceder au forum car rien nai indiquer.cest le seul hic.
  55/47020-08-2008 00h22 Coquin34 ans18/20


   Ils ont réussi !

Bravo tout simplement et merci encore,je pensais être éjaculateur précoce mais en fait en lisant bien votre site je me suis aperçu que je n'ai jamais eu d'éducation sexuelle "fonctionnelle",j'ai commencé à faire les exercices de rééducation sans sauter les étapes, j'ai lu pas mal de post dans le forum.
Resultat: c'est tout simplement super sans aucune exagération, les exercices du P.C. me donnent des érections terribles aujourd'hui et je pèse mes mots, aujourd'hui je peux avoir une relation sexuelle sans crainte et de plus je peux enchaîner sans aucun souci, un deuxième voir même un troisième rapport. Chose qui m'était impossible à imaginer avant la connaissance de ce site.
Merci encore à tous, je continuerais à prendre des informations ici car il y a beaucoup de pertinences.
Un conseil: lisez bien ce site faites vos exercices et croyez moi c'est du béton...
  56/47013-08-2008 13h17 Enchent 25 ans18/20


   Ils ont réussi !

Victoire !
Après 3-4 mois de réeducation, j'ai chassé mon EJP.
Au début, ça m'angoissait de voir sur ce site que des gens pouvait tenir lors du coït 10,20.30 ou plus de minutes alors que moi je peinais pour en tenir 5. Mais ça été beaucoup plus facile d'y arriver que ce que je pensais. Maintenant je peut tenir 1 h. si je le veux.
Mon problème principale a été lors de la dernière phase, celle avec une partenaire. Je ne voulais pas dire à ma copine que j'étais EJP. J'ai donc utilisé un spray qui retarde l'éjaculation pour commencer. Chaque semaine, je baissais la dose jusqu'à ne plus l'utiliser du tout. Utiliser un tel spray m'a donné un peu plus confiance en moi en arrivant à satisfaire ma partenaire. (A mon avis attention, il ne faut pas se complaire dans le coït avec ce type de spray. Il faut faire une sorte de rééducation en diminuant les doses progressivement jusqu'à ne plus l'utiliser du tout!)
La clé de mon succès: un site simple et très encourageant (etmoi.free.fr), de la volonté, de la confiance en soi, la contraction du périnée, de la décontraction (pas de stress) pendant le coït et une copine qui met à l'aise.
Merci énormément au Webmaster pour ce site (gratuit en +). Quel plaisir de pouvoir combler sa femme ! De plus, très valorisant.
J'encourage vivement tous les EJP à suivre cette rééducation, c'est facile (certainement beaucoup plus que vous ne le croyez) et à mon avis faisable par tout homme et à tout âge. Ne vous laissez pas empoisonner la vie par ce problème si facile à résoudre...
  57/47011-08-2008 14h40 Mikpic 18 ans20/20
j'ai découvert se site car je pense etre EJP,bon je ne sais pas si ont peut parler d'EJP lorsque on es encore puço,mais bon je pense que même si je ne suis pas dans le cas d'etre EJP,je peu améliorer mes performance sexuel pour la suite et pour mes premier rapport.
Tous ses commentaires de "réussite" son très encourageant pour moi!!se site (que j'ai lu pratiquement entièrement) es très bien,même si certaine chose ne sont pas "clair" et bien je dois dire que je suis ravi de voir un site aussi complet et gratuit!
Je redonnerais de mes nouvelles quand je sentirais des amélioration
Sur ce,bonne continuation à ceux qui font cette rééducation et à ceux qui l'on terminé !
  58/47029-07-2008 01h19 Alexam18 ans20/20


   Ils ont réussi !

Je tenais réellement et sincèrement à remercier le webmaster pour ce merveilleux site « remède » qui ma déchargé d’un énorme problème ; celui-ci me semblait être une fatalité et il ne fut en définitive qu’une période à passer.
Je me masturbais en cachette et, évidemment, assez rapidement de peur de me faire surprendre et c’était une habitude d’éjaculer rapidement. Grâce à ce site, j’arrive pratiquement aujourd’hui, après trois mois de rééducation, à jouir en même temps que ma partenaire et j’en suis très reconnaissant au webmaster que je remercie énormément et que je félicite pour ce site on ne peut mieux expliqué, très bien détaillé, très encourageant et qui est d’un grand soutien pour tout les EJP pour qui comme moi ceci était un sujet extrêmement tabou et gênant.
Encore un grand merci et un grand bravo pour ce formidable remède et bonne chance à tous ce qui n’ont pas encore terminé leurs rééducations et ne perdez pas espoir un jour de trouver un moyen de surmonter ce problème.
  59/47005-07-2008 01h16 Kiwi 19 ans20/20


   Ils ont réussi !

Cela fait tellement longtemps que j'attend ce moment, et je jubile totalement de me dire : purée t'en es sorti!
J'ai eu mes premiers rapports il y'a 6 mois et les résultats ont bien confirmé ce que je pensais depuis longtemps en vue de la durée express de mes masturbations.
Je m'étais déjà un peu sur le sujet de l'éjaculation précoce auparavant.
J'étais déjà très amoureux de ma copine avant de sortir avec et ainsi mes rapports m'ont directement conduit à entamer le travail sur moi pour la satisfaire un maximum pour ne pas perdre cet être si cher à mon coeur. Je n'ai donc pas eu besoin d'une période dans laquelle j'ai eu besoin de me mettre ce fait dans le crâne, je m'en doutais et voulais régler le problème rapidement.
J'ai travaillé progressivement, masturbations sans image ou vidéo ni lubrifiant en phase 1 puis après une meilleure maîtrise je suis passé à la même méthode mais en visionnant des vidéos érotiques puis j'ai refait la même chose en phase 2.
j'ai ensuite acheté du lubrifiant... quelle déception au début!!! tout ce travail de fait et on se retrouve aussi incontrôlable qu'au début >_> (Ps: comme le dit le webmaster, le Sensilube est parfait, j'ai testé différents produits et c'est incomparable) puis au final on progresse en utilisant la compression puis apres en contractant les muscles du périnée.
Pour parler de ces muscles je consacrais beaucoup de mon temps dans les transports à les contracter chaque jour je prenais ça comme un jeu : "allez garçon tu contractes pendant une minute, au début c'est grave dur pis après cela devient un jeu d'enfant".
Mais cette contraction est indispensable je pense =).
J'en suis aussi arrivé au stade ou j'arrivais a controler parfaitement ou presque mon excitation devant un film pornographique avec lubrifiant, j'étais heureux d'enfin voir la lumière.
J'ai ensuite connu une grosse déception quand j'ai réalisé que malgré mes progrès à l'entrainement, le match restait catastrophique!!!
A chaque déception, je vous conseille d'aller reregarder ce site, il contient vraiment tout et répond à toutes vos problèmes éventuels, vous connaitrez surement la débandaison que j'ai connue également. Je suis donc retourné sur le site pour voir que les mouvements du bassin étaient un grand déclencheur de l'éjaculation, en effet, cela confortait ma théorie, plus dur de controler selon les positions, Andromaque étant le paradis pour un EJP, comme stipulé dans ce site archi-complet.
Je me suis donc masturbé avec lubrifiant devant une vidéo en remuant le bassin......Pouah l'alerte ...pouah je peux plus rétablir, pouah ça part tout seul >_>. Apres 5 mois de travail, j'étais dégouté d'en revenir à une éjaculation si rapide...
Un autre conseil: qd vous pensez retourner à zéro et que vous êtes déçu, dites vous bien que les progrès acquis par le passé reviendront rapidement.
Pour régler mon problème, encore une fois comme stipulé dans le site, j'ai effectué régulièrement ces mouvements au quotidien devant ma glace ou dans mon lit pour m'y habituer puis en me masturbant, au début sans lubrifiant ni vidéo puis au fur et à mesure j'ai continué à remultiplier mes sources d'excitation. Puis au final on y arrive enfin!
J'avais effectué des préliminaires il y'a environ une semaine qui m'avait vraiment fait plaisir, fellation et toutes autres excitations de la part de ma copine, une stabilité comme jamais.
Je me suis dit : Oh c'est ça maitriser son excitation ! C'est plutot cool xD.
Et donc je me suis jeté à l'eau ce week end, j'ai du y'aller lentement au début, contracter, me retirer parfois, c'est pas encore noël hein ^^, mais après 5 min controle parfait je respirais et contractais qd ça montait et ma copine était satisfaite =). Le PARADIS!!!
Pour les personnes en couple, la copine joue beaucoup sur le moral, ma copine a toujours gardé envie de faire l'amour, je lui ai tjrs tout raconté ce que je faisais, comment ça se passait, comment ça évoluait, elle me demandait, c'était devenu un sujet du quotidien et le fait qu'elle s'intéresse à ça et qu'elle s'implique sans vraiment s'impliquer me faisait déjà plaisir. J'ai eu souvent droit à l'éternel : c'est pas grave ! Mais il est vrai que ce problème peut détruire une vie l'envie... il y'a peu j'ai eu droit il y'a peu à un t'es chiant de venir si vite....plus le temps passe, plus cela devient dangereux je pense...
Mon témoignage va confirmer beaucoup d'autres : ne baissez pas les bras et restez positifs, vous avez progressé, il n'y a pas de raison que ça s'arrête. Allez-y comme moi progressivement, étape par étape si besoin, l'important est de voir une progression dans votre rééducation! Des déceptions vous en connaîtrez je ne le cache pas mais tout est prévu dans le site c'est juste une question d'investissement personnel et de respect de la méthode. Relisez régulièrement le site! Des détails peuvent souvent nous échapper et s'exercer d'une mauvaise manière n'aboutira a rien. Je déconseille également de vouloir changer de méthode en cours de route, j'ai voulu tester la méthode TAO SEX qui apparemment est une méthode très efficace, selon moi cette méthode n'aboutit pas à un réel contrôle de l'excitation c'est plutot une roue de secours trop aléatoire à mon goût et je n'ai pas trop confiance en l'injaculation.
Pour les personnes en couples, une partenaire qui tient vraiment à vous est un atout majeur, faites de ce problème un jeu à résoudre à 2, chose que je n'ai faite que très tard et l'amour est le plus important, il est indispensable mesdames de faire savoir à votre homme que vous l'aimez même après un échec! Le fait qu'il se rééduque prouve qu'il tient énormément à vous et à votre plaisir et votre support ne lui sera que du plus grand réconfort. Encouragez le!

Enfin, Je tiens à remercier grandement le Webmaster pour avoir crée ce site qui m'a évité je pense les nombreux déboires qu'il a connu. J'ai 19 ans a peine, 6 mois après mon premier rapport, je suis guéri sans avoir eu besoin de consulter. Ce site donne gratuitement toutes les clés et tous les fruits d'un long travail de la part du webmaster. Tout est regroupé et finement détaillé, on ne peut pas rêver mieux, une personne motivée peut s'en sortir et merci à ce grand homme, oui je le pense!, pour avoir réalisé ce site, et vouloir éviter à des inconnus de vivre les difficultés que lui a vécu. C'est selon moi preuve d'une grande générosité que de faire profiter son travail à d'autre malgré que lui, soit guéri. Je ne le remercierai jamais assez!
Je suis désormais libre, sans problèmes majeurs, l'amour les amis les études un taf d'été tout va bien et je remercie vraiment le webmaster de m'avoir libéré d'un problème qui nous hante l'esprit chaque jour et qui aurait pu me tracasser et me faire douter encore longtemps
Je confirme : L'éjaculation précoce n'est pas une fatalité, la motivation et l'amour sont les 2 clés!
  60/47027-06-2008 17h13 Vincent 34 ans18/20
Ce que je retiendrais avant tout, c'est de ne surtout pas se voiler la face. De faire le constat simple :
1- je souffre d'EJP, très bien.
2- Qu'est ce qui compte pour moi : donner du plaisir à ma partenaire.
Après, c'est du travail sur soi même, sur son corps, pour reprendre le controle.

Pour ma part, je ne suis pas encore entièrement sorti de l'auberge. Mais un déclic s'est produit, qui rend ma femme très heureuse. Et qui par voie de conséquence m'encourage à persévérer.

Je connais mieux désormais mon mode de fonctionnement, les différentes phases, ce qui permet d'améliorer de jour en jour le controle que j'exerce sur moi même et sur mon plaisir.
J'utilise aussi la béquille du calcul mental : arrivé à un certain moment, l'érection est telle que l'on n'a pas besoin d'y penser pour la maintenir. Viens le moment des additions / soustractions / multiplications, pour baisser l'excitation ( ma femme attends avec impatience le moment où je ferai les racines carrées.....). Au début, je me disais " mais c'est pas ca faire l'amour, je ne suis pas avec elle " . Certes. Mais le point 2 du constat initial reste le plus important à mes yeux : lui donner du plaisir. Ensuite, elle me donne le signal quand je peux jouir. C'est une expérience formidable.

Autre chose, que j'ai expérimente aujourd'hui, et qui permets également de connaitre ce qui m'excite le plus dans les différentes phases de l'acte : les échanges érotiques. Ma femme m'avait proposé il y a une dizaine d'année de faire l'amour au téléphone. Nous étions alors éloignés de 6000 km pour 3 mois. J'avais refusé. Aujourd'hui, je lui ai proposé de faire l'amour par messagerie mail. Au bout de 2 heures d'échange, croyez moi, vous avez combattu plus souvent qu'a votre tour votre excitation, senti tous les mécanismes, et identifié ce qui vous excitez le plus au moment de l'acte/ Apres, vous savez quand vous devez etre vigilants.

Bon courage a tous, et merci pour ce site
2 | 3 | 4 | 5 |  6  | 7 | 8 | 9 | 10

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir