ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Mercredi 23 août 2017 à 21h31 : 5 en ligne (maxi pour la journée : 18)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

N'oubliez pas de lire la sélection des de la méthode proposée par le site Etmoi.
Note moyenne : 18.1/20 - âge moyen : 28 ans
5 | 6 | 7 | 8 |  9  | 10 | 11 | 12 | 13  page
  81/47021-11-2007 01h30 Balou24 ans20/20
j'ai trouver ce site extraordinaire ! je pensais connaitre mon corps parfaitement, la sexualité aussi et en fait j'ai appris énormément ! non pas que je suis prétencieuse mais je pensais avoir asser d'éxpérience alors j'y si vennu par curiosité mais la je suis blufffé !
franchement bravo a ceux qui ont fait ce site ! c 'est très intéréssant notament sur l'orgasme et les conseils donnés aux hommes pour qu'ils progressent a être plus attentif avec leur partenaire

bravo bravo ! et bonne continuation
  82/47020-11-2007 16h25 Speedejac23 ans18/20
Félicitation au créateur de ce site vraiment trés bien réalisé.
Je pense qu'il peut aider beaucoup de gens comme moi et je lui souhaite une trés longue vie !! !
Merci
  83/47020-11-2007 01h22 Léna20 ans20/20
je suis vraiment ravi d'avoir trouver ce site/forum car il a répondu a beaucoup de questions que je me posais (et dieu sait que l'on en a beaucoup a 20 ans) a savoir sur la sexualité dans le couple, mon corps, celui de mon compagnon, ce qui me fait peur ou m'intrigue, ce qui me repousse, etc...
j'ai pu nettement ouvrir mon ésprit sur des choses qui m'etaient inconnus et donc repoussante j'ai pu répondre a toute les question que je me posais sur moi même, a savoir sur l'orgasme que je n'avais pas et je voulais savoir pourquoi et si c'était normal
il y a énormément de bon conseil et ca permet aussi de pouvoir prendre du recul sur soi même quand on se pose plein de question et qu'on se demande toujours la même chose "suis-je normale ? " et j'ai réaliser que plein de filles et aussi de garcon avait des problèmes ou des questions donc tout le monde est ds la même situation
ce site est vraiment nécéssaire, car il permet déja une chose , c'est de se dire que tout le monde a des problèmes et qu'on est pas seul !!! et c'est déja une grande chose ! après il est super car les gens donnent des solutions plus ou moin bonne après c'est a nous de faire "le tri" mais en règles général il y a beaucoup de très bons conseils !
  84/47008-11-2007 05h35 Diichee30 ans
Je trouve que se site est extraordinairement bien fais ,il y a de très bon conseil. Bonne continuation et merci pour la ou les personnes qui ont pris cette initiative.
  85/47018-09-2007 16h42 Jpb16 ans20/20
Félicitation pour ce site plus que complet qui se veut rassurant, et remotivant...
Bonne continuation et encore merci
JpB
  86/47016-09-2007 11h03 Renan25 ans17/20
Il est pourtant rare de trouver le sujet abordé avec finesse.
Il est pourtant complexe de comprendre certaine chose en l'absence totale d'expérience en la matière. Et je le confesse c'est mon cas. C'est sans doute par peur, par anticipation ou plus noblement par abnégation que je me suis mis a parcourir la toile en quête d'une réponse a un problème que je ne faisais que soupçonner, peut-être par défaitisme...

Sans être certain que je souffre réellement d'EJP, tout me laissait croire que ce serait immanquablement le cas. Pour ne citer qu'un exemple, après six ans de vie commune avec une jeune femme terrorisé a simple idée de s'apercevoir que je pouvais ressentir du désir pour elle, et donc, après six ans d'une abstinence quasi totale (exception faite des "brouillons de mes amours"), c'est tremblant et frustré que j'ai découvert pour la première fois, après une douloureuse séparation et une rencontre qui a véritablement changé ma vie, ce que "faire l'amour" signifie vraiment. Évidemment, la suite se devine aisément, même si, une grande chance pour moi, cette découverte fut mutuelle.
Peut-être que ce qui m'a sauvé jusque là est une grande conscience de mes propres sentiments, mais, devant le fait accomplis, je l'admet, je ne me sentait pas capable de donner autant que de recevoir. Il était impensable pour moi de ne pas me remettre en question (sans doute parce que j'ai passé la plus grande partie de ma vie a le faire, justement) et c'est naturellement que je voulais mieux connaître le sujet avec l'espoir caché de trouver une méthode pour parvenir a donner a ma compagne autant de plaisir que la simple évocation de son sourire m'en procure.

Je ne peu juger des amélioration que sous les quelques jours passé, mais déjà, la conscience de mon propre corps se fait plus innée...

Tout s'apprend disait-on, tout s'enseigne aussi. Parmi la masse d'information, de solution miracle a base de substances plus ou moins licite, de gadget au goût douteux et de méthode miracle, c'est bien la première fois que je découvre un site qui aborde ce sujet pourtant loin d'être du domaine du cas isolé, avec un point de vue aussi neutre.

Je ne sais encore si toutes les informations explicitées saurons convenir, mais une chose est sure, la simple lecture de ce site et la façon dont son auteur explique le besoin nécessaire de légèrement démystifier le rapport sexuel donne réellement envie de donner de soi-même...
Peut-être un jour, grâce a ce genre de discours, parviendra t-on à faire mentir Brassens:

"quatre vingt quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant..."

En tout cas merci!
  87/47016-09-2007 01h36 Ekos19 ans15/20
Bonsoir!
Ca y est, je me décide à en parler...
Ca fait maintenant plus d'un an que je connais ce site.
Bon alors mon histoire: ça fait 2 ans et demi que je suis avec ma copine.
Lors de mon premier rapport, bien sur, ça s'est pas très bien passé. On se doutait tous les deux que ce serait pas génial (j'ai éjaculé en moins de 2 min). Puis les autres fois, pas beaucoup mieux.
Mais bon, je me disais que c'était le début, que c'était normal. Le temps est passé, et au bout d'un an de rapports sexuels, pas d'amélioration: j'éjaculais au bout de quelques va-et-vient. J'ai commencé alors à chercher des infos et je suis tombé sur ce site.
J'ai commencé les exercices, contraction, tout ça... J'ai vu quelques progrès, c'est vrai, mais je dépassais pas pour autant les 5min! Puis j'ai arrété, je trouvais ça un peu trop contraignant (je suis pourtant pas feignant).
J'ai aussi testé la crème stud100 (qui m'empechait d'avoir une érection tellement c'est puissant) et les preservatifs retardants (qui ne retardaient rien...).
Desespoir!
Et puis je sais pas trop ce qui s'est passé, j'y ai peut être moins pensé, j'ai été un petit moins omnubilé par ça (en temps normal, tous les jours, je m'en voulais de pas pouvoir tenir plus longtemps).vraiment, je peux pas expliquer ça. J'ai arreté d'y penser.
Et depuis quelques mois (environ 4 mois), ben tout devient de mieux en mieux. J'ai commencé à m'étonner, c'est à dire que au début, je tenais 10 min, sans aller trop vite bien sur et avec des pauses, puis à réussir à accélerer quand elle me le demandait, à dépasser le 1/4 d'heure, pour mon plus grand bonheur :)
Et alors après ça, c'est parti. Je crois que j'ai vraiment repris confiance en moi, et depuis, je tiens au moins 30 min, au rythme qu'elle veut. C'est vraiment génial! c'est le bonheur, j'en suis ravi, elle aussi!
J'ai retrouvé des durex "performa", que j'avais essayé auparavant et qui n'avaient pas marché, et là, j'ai tenu 1h avec.
Je pense donc que vraiment, le pb de l'ejp, c'est psychologique.
Sinon, pourquoi lorsque j'étais terrorisé à l'idée de faire l'amour, les preservatifs retardants n'avaient aucun effet, et maintenant ils marchent efficacement?

Je tiens aussi à parler du rôle de l'amie. C'est clair que sans une amie qui vous aime, cela doit êtr edur. J'ai la chance d'en avoir une vraiment compréhensive, qui ne m'en a jamais voulu, elle m'a toujours dit "tu feras mieux la prochaine fois". Je lui faisais beaucoup de cunnilungus, de carresses, mais c'était horrible de pas pouvoir lui faire du bien en la pénétrant.

Voilà, j'éspère redonner espoir à certains qui me liront, parce que je connais ce sentiment lorsque au bout de 30 secondes, vous regardez votre amie l'air un peu honteux, et qu'elle vous dit "c'est pas grave..."
Malheureusement, je n'ai aucun conseil à donner. J'éspère que la méthode de ce site, si elle est bien suivie, donne des résultats. Pour moi, je ne sais expliquer la disparition de mon EJP.
En tout cas, toujours garder espoir!!!
Bonne chance à tous
  88/47018-08-2007 20h11 Kiki0077 31 ans20/20


   Ils ont réussi !

Enfin, après des mois d'excercice et de sérieux, je me sens un homme capable de donner du plaisir. C'est tellement... Je ne trouve pas les mots pour décrire ma joie, c'est formidable.
Un grand merci au webmaster qui à eu l'idée de créer ce site et de nous offrir la possibilité de nous enrichir les uns les autres.
Hier, j'ai fait l'amour à ma copine et c'était catastrophique : éjaculation au bout de quelques va-et-vient.
24H après, les choses allaient beaucoup mieux : pénétration avec excitation, bien sûr, mais cette fois, je pouvait me calmer j'ai vite compris qu'il fallait lever le pied. Je me suis retiré quelque instants pour faire un petit cunnilingus. Pénétration à nouveau mais cette fois les choses sont très calmes mais il fallait donner quelques contractions pour ne pas s'emballer, on est restés à ce rythme jusqu'à ce que ma copine me domanda d'aller plus vite, ce que j'ai fait avec beaucoup de concentration, il fallait vraiment le vouloir pour arriver à éjaculer, on à eu un petit orgasme moi et ma copine.
Je sais que ce n'est que le début du grand bonheur je vous souhaite le même destin avec la bonne personne qui, je l'espère pour vous, sera armée de beaucoup de patience. Sachez que j'ai mis beaucoup de temps pour guérir, peut être par ce que je ne pouvais pas rencontrer ma copine aussi souvent que je le voulais, une ou deux fois tout les 3 ou 4 mois. Pour guérir vite et bien, ayez le réflexe de faire l'amour le plus souvent possible.
Bonne chance et ne perdez jamais confiance en vous même, la guérison et le destin de celui qui est sérieux.
  89/47030-07-2007 16h19 Louloutte 21 ans20/20
WAAAAW!
Je suis arrivée par hazar sur ce site, j'ai voulu m'informer sur l'éjaculation féminine et voila qu'en plus de ça, j'ai appris pas mal de trucs. C'est vraimetn génial!
Bravo et j'espère que votre site sera connu, tout est clair à la limite cru mais pas vulgaire. Les autres site proposent ce genre de sujet mais "tournent autour du pot".

Merci
  90/47004-04-2007 00h12 Enbonchemin23 ans18/20
Bonjour,

Ce petit message pour vous faire part de mon expérience.
Tout a commencé il y a un peu plus d'un an, je rencontre une fille dont je tombe plus qu'amoureux.
Les premiers rapports arrivent et malheureusement je me découvre éjaculateur précoce...
Souhaitant avancer sur le sujet, je fouille, arrive sur ce site, le lis consciencieusement et entreprends les exercices.
Ma partenaire ne me laisse pas le temps et me quitte au bout d'un mois 1/2, insatisfaite...
Ce fut une épreuve très douloureuse, au point, durant presque 9 mois, de ne pas plier aux avances que l'on pouvait me faire, de peur de retomber dans ce que j'avais déjà vécu.

Durant ce temps j'ai continué les exercices, plus ou moins sérieusement, ce fût assez épisodique.
J'ai également entrepris quelques exercices de la méthode Tao-Sex.
Je recoupais en fait un peu les 2 méthodes...

Un beau jour, 9 mois plus tard, j'ai cédé à une bien charmante demoiselle avec qui je suis sorti. Je me suis alors rendu compte que je n'étais pas guéri ; quelques embrassades un soir avant de se quitter, des caresses bien placées et j'éjaculais dans mon jean, sans pour autant qu'elle ne s'en rende compte. Je suis alors à ce moment retombé bien bas...
L'heure du premier rapport sonnait, j'ai alors préféré lui confier que j'aurai sans doute quelques difficultés à maîtriser mon éjaculation et qu'il faudrait y aller doucement.
Les premiers rapports fûrent assez catastrophiques, cependant ma partenaire fût preuve d'une écoute hors paire ! Le dialogue s'est véritablement bien installé, le sujet était abordé sans problème. Je ne manquais jamais non plus de la mener à l'orgasme selon mon imagination.
J'ai pu d'autre part tester les préservatifs retardants, sans grand succès, trop inhibiteurs, le tout ajouté au stress, soit l'éjaculation venait rapidement, soit je ne maintenais pas mon érection...
Ma partenaire a alors préféré continuer avec des préservatifs classiques, en allant le plus doucement possible, toujours à l'écoute l'un de l'autre. Petit à petit la confiance s'est installée, et je me suis un beau matin retrouvé à ne pas éjaculer durant une fellation et à tenir fort respectablement durant la pénétration.
La difficulté s'est accrue lorsque nous avons abandonné le préservatif (après les tests MST qui vont bien), ceependant au bout d'un peu moins de 3 mois (avec des rapports pratiquement que le week end), je n'ai plus pour ainsi dire que peu de difficultés à maîtriser mon éjaculation.

Je le dois tout spécialement à ma partenaire, compréhensive, qui a réussi à me mettre en confiance, avec qui le dialogue est vraiment ouvert, à l'écoute, à la découverte l'un de l'autre, patients. C'est un travail d'équipe où il faut vraiment prendre son temps, évacuer le stress, ne pas se dire que l'on va échouer, profiter du moment présent... Et petit à petit ça ne devient plus un défit que de faire l'amour mais un jeu, un moment de bonheur
En résumé, je dirais que le rôle de la partenaire est indéniable, je ne saurais encore que trop remercier la mienne...

Je n'oublie en tout cas pas un énorme merci au webmaster pour ce site fourmillant de conseils des plus utiles, pour les avoir testés

Bon courage à chacun, je ne me serais jamais vu poster un message dans ce livre d'or, et pourtant...
5 | 6 | 7 | 8 |  9  | 10 | 11 | 12 | 13

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir