ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Mercredi 23 août 2017 à 21h35 : 6 en ligne (maxi pour la journée : 18)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Mon parcours
L'EJP au quotidien
L'image de la femme
Se prendre en charge
Se décider
La consultation
Version imprimable


 Quelques informations sur ma vie

On s'imagine trop souvent que les difficultés sexuelles disparaitront avec le temps.

J'ai connu  mon premier rapport sexuel avec pénétration à l'âge de 20 ans, puis, après quelques années de vie commune avec ce premier amour, nous nous sommes mariés. Des difficultés sexuelles ont suivi rapidement l'élan de nos débuts, l'activité sexuelle de notre couple s'est éteinte peu à peu au fil des années. Quelques relations extraconjugales des deux côtés n'ont pas amélioré nos difficultés, elles n'ont fait qu'élargir le fossé qui nous séparait déjà.

J'ai été depuis toujours un éjaculateur précoce (de type primaire), contrairement à certains hommes qui sont affectés par ce trouble au cours de leur vie à la suite d'événements tels que le stress (de type secondaire). J'éjaculais régulièrement au bout de dix mouvements de bassin. Une deuxième pénétration peu de temps après la première n'améliorait pas la situation. Je compensais le plus souvent cet handicap en caressant très longuement ma femme.
Après 15 ans de vie commune, je me suis décidé à consulter un sexologue, sa technique de rééducation se pratiquait en couple ; je n'avais pas encore réalisé à quel point de non-retour était parvenue notre relation de couple, ma femme a refusé un entretien avec le sexologue qui aurait permis de lui expliquer la méthode de rééducation. Ces quelques entretiens m'ont cependant permis de verbaliser et d'exprimer mon problème. Je ne pouvais pas imaginer qu'une autre femme que la mienne puisse m'aider à m'en sortir, j'étais alors incapable d'en chercher une autre, la peur de l'échec occultait tout et je m'enfermais de plus en plus dans un piège qui était ma propre création : l'impossibilité de me rendre à l'évidence et de me confronter à la réalité. Il me restait le repli sur moi-même, dans le travail et les loisirs qui finirent par absorber toute ma libido.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 445 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19786 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir