ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Mercredi 18 octobre 2017 à 11h27 : 6 en ligne (maxi pour la journée : 10)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Le point G
Toutes les femmes ?
Clitoridienne, vaginale
Anatomie féminine
Les préliminaires
L'engorgement
Orgasme clitoridien

Découvrir le clitoris

Le cunilingus

Position sur le ventre
Recherche du point G
Muscler le périnée
Orgasmes multiples
Ejaculation féminine
Les positions
Témoignage
Le petit pois
Forum spécial femmes
Version imprimable


 Sensibiliser votre partenaire à l'orgasme clitoridien


En l'absence d'excitation sexuelle, les petites lèvres, peu irriguées, sont accollées pour fermer l'entrée du vagin et le protéger ; la peau présente un aspect fripé vers leurs extrémités.
En état de forte excitation - à la suite d'un coït prolongé -, elles se gorgent de sang ainsi que tous les tissus avoisinants, la vulve est fortement dilatée. Le clitoris est en érection et présente une proéminence caractéristique. La femme peut ressentir une chaleur importante rayonner dans tout le bassin.
Au cours du rapport sexuel, les petites lèvres jouent un rôle important en se plaquant autour du corps du pénis pour limiter l'évaporation de la cyprine et favoriser le maintien d'une bonne lubrification.

« La première fois que j'ai vu une femme nue, j'ai cru que c'était une erreur ... »
Woody ALLEN

 La première étape consiste après les indispensables préliminaires à stimuler votre partenaire jusqu'à l'orgasme clitoridien ; cette pratique, qui doit devenir habituelle pour vous deux, sera l'occasion de prendre beaucoup de plaisir, l'un à donner, l'autre à recevoir. Le clitoris agit comme un détonateur de l'orgasme. Si vous êtes en période de découverte, il faudra du temps, plusieurs semaines probablement. Vous aurez faire appel à toute votre créativité pour ne pas caresser votre partenaire de façon mécanique, la pire des choses.

On parle dans ce cas de technique du peintre en bâtiment...
L'intention que l'on met dans chaque geste est essentielle, ne vous précipitez surtout pas.

Vous pouvez lui parler tendrement de la beauté de son sexe offert, de son petit bouton, de sa vulve, l'encourager dans ses progrès, dans le magnifique cadeau qu'elle vous fait en s'offrant ainsi à vous.
Utilisez votre langue, vos doigts et le bout de votre pénis avec beaucoup de douceur, développez votre art de la caresse, cherchez les points qui lui donnent le plus de plaisir, ses seins, son ventre, l'intérieur de ses cuisses, sa vulve.


Gamahucher : pratiquer le coït buccal sur une femme ou sur un homme (argot).

 La langue offre la caresse la plus douce, elle sera très appréciée par une femme hypersensible n'ayant pas l'habitude de stimuler son clitoris. Evitez de prendre un rythme soutenu que vous ne pourriez suivre longtemps, il vaut mieux adopter des mouvements lents et contenus ; il est important de prendre conscience de chaque caresse offerte.

Il est possible que le clitoris échappe à la caresse de vos doigts à certains moment ; pour ne pas le perdre, on doit le faire rouler sous la pulpe des doigts pour bien le sentir, il se distingue nettement sous la peau car son tissu est plus ferme que les parties avoisinantes. Le meilleur moyen est d'adopter un mouvement circulaire, c'est d'ailleurs ainsi que beaucoup de femmes se masturbent. Pour lubrifier le clitoris, on peut prélever de temps en temps un peu de en écartant délicatement les petites lèvres. En cas de nécessité, un lubrifiant de qualité tel que le apportera une aide très précieuse ; avec ce lubrifiant, une main habile peut procurer autant de plaisir qu'un cunnilingus.

 Consultez-la souvent sur ses sensations, chaque femme ayant ses préférences ; prenez en compte les mouvements de son corps, de son bassin qui se soulèvera en rythme pour en réclamer davantage, de ses soupirs de plaisir, ne cédez jamais à la tentation de précipiter son orgasme. Une bonne attitude consiste à se situer légèrement en retrait de ses attentes pour ne pas saturer le clitoris, elle manifestera son désir d'aller plus loin et s'abandonnera davantage.

 Avec la pratique, sa vulve sera de plus en plus , son abandon de plus en plus total, ses orgasmes surgiront de plus en plus spontanément et seront plus intenses. Vous pourrez alors adopter un rythme plus lent pour vos caresses afin de contenir la montée de l'orgasme pour qu'il atteigne son paroxysme.

 Une indication importante : il faut cesser rapidement toute stimulation du clitoris au moment de l'orgasme au risque de l'irriter ; pour vous donner une indication, cessez vos stimulations dès que votre partenaire ressera fermement les cuisses. Vous pouvez aussi la consulter à ce sujet. Avec la pratique cette séance de masturbation peut durer une demi-heure. Vous avez déjà certainement une bonne expérience mais il est très important de perfectionner votre savoir-faire.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 842 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19786 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir