ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Mercredi 23 août 2017 à 21h26 : 8 en ligne (maxi pour la journée : 18)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Le point G
Toutes les femmes ?
Clitoridienne, vaginale
Anatomie féminine
Les préliminaires
L'engorgement
Orgasme clitoridien
Recherche du point G
Muscler le périnée
Orgasmes multiples
Ejaculation féminine
Les positions
Témoignage
Le petit pois
Forum spécial femmes
Version imprimable


 L'importance des préliminaires

Il faut des préliminaires car on n’entre pas dans la femme comme dans un moulin.
(Vanessa, 17 ans, élève de terminale)

 On a beaucoup écrit sur les préliminaires et il ne faudrait pas se méprendre sur leur importance ; loin d'être une période d'attente forcée pour l'homme trop souvent impatient – car madame en a absolument besoin, les femmes ne sont décidément pas simples –, c'est une étape de communication subtile où le couple va s'isoler pour son union, un bon moyen de se déconnecter de notre vie trépidante. La réussite de cette union dépendra en grande partie du temps et de l'abandon de soi dont on aura fait preuve.
Trop souvent, confondant virilité et rapidité, l'homme se précipite sur le sexe de sa partenaire alors qu'elle n'est pas excitée.

La moitié des femmes en apprentissage de leur sexualité ne savent pas que la phase d'excitation est cruciale et la plupart des hommes l'ignorent parce que l'excitation chez eux est quasi instantanée : quelques minutes seulement leur suffisent pour être en érection – chez un jeune sujet tout au moins – alors qu'il faut une vingtaine de minutes pour que la femme soit excitée dans le meilleur des cas. Dans ces conditions, on comprend aisément que l'anorgasmie soit récurrente.
 Voici quelques signes informant de l'état d'excitation d'une femme, cette liste n'est bien entendu pas exhaustive et surtout pas obligatoire, chaque femme possédant ses propres modes d'expression !
  • sa respiration s'accélère,  elle semble avoir de la peine à respirer ;
  • ses yeux deviennent très mobiles, souvent écarquillés, la pupille dilatée ;
  • sa mâchoire effectue des mouvements rythmés de bas en haut ;
  • sa tête est rejetée en arrière ou ballotte de droite à gauche ;
  • sa poitrine se soulève, les mamelons de ses seins se durcissent ;
  • elle ne tient plus sur ses jambes et « tombe » dans les bras de son amant ;
  • son sexe est abondamment lubrifié et , les lèvres humides de son sexe produisent en s'ouvrant un merveilleux petit bruit de goutte d'eau ;
  • en position allongée, son bassin se soulève, ses fesses se contractent, son corps s'arc-boute sous la jouissance ;
  • à un stade plus avancé, mouvements désordonnés, cris perçants et parfois griffures, morsures légères.

J'élèverai vers toi la source de mon être, et t'ouvrirai ma nuit de femme, plus claire que ta nuit d'homme ; et la grandeur en moi d'aimer t'enseignera peut-être la grâce d'être aimé. Licence alors aux jeux du corps ! Offrande, offrande et faveur d'être ! La nuit t'ouvre une femme ; son corps, ses havres, son rivage ; et sa nuit antérieure où gît toute mémoire. L'amour en fasse son repaire.
Saint-John Perse, Amers

 Pour un homme, les préliminaires sont l'occasion d'apprendre le lâcher prise et l'abandon dans la relation amoureuse. La plupart des hommes sont conditionnés pour agir, prouver leur habileté, se définir en fonction des résultats d'actes tangibles et mesurables ; ils éprouvent la plus grande des difficultés à vivre une expérience où toutes ces qualités sont relatives. Combien d'hommes sont persuadés qu'être un bon amant consiste à assurer (même si cela reste vrai dans une certaine mesure), à avoir un pénis de bonne taille et se maintenir dans la représentation, dans le rôle d'un personnage ? Les femmes, qui sont par nature plus intériorisées que les hommes, savent s'abandonner avec plus de facilité à cet art subtil et leurs partenaires ont beaucoup à apprendre d'elles pour atteindre une autre dimension de la sexualité.

 Un homme patient et attentionné obtient beaucoup de son amante car parvenue à un état d'excitation profond, elle oublie toute réserve et ne pense qu'à se donner et à recevoir.
S'il est trop empressé, elle aura la désagréable sensation d'être un objet de consommation ; si au contraire il se montre trop peu entreprenant, elle perdra son niveau d'excitation et tout sera à reprendre.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 406 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19786 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir