ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Mercredi 18 octobre 2017 à 11h30 : 4 en ligne (maxi pour la journée : 10)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Mise en garde
La sexualité s'apprend
Fantasme éjaculatoire
Se masturber
Muscler le PC
Le stop and go
Le souffle
But des exercices
Phase 1

Description

Points de compression

Le fil du rasoir

La duree de l'exercice

Perfectionner l'exercice

Compression du gland

La lubrification

Le mouvement qui convient

Forum : phase 1
Phase 2
Phase 3
Contracter le PC ?
Elle m'excite trop !
Panne d'érection
Débloquer le bassin
En cas d'échec
En résumé
Les non EJP
Autres témoignages
Forum : réeducation
Version imprimable

 Lubrifié ou à sec ?

Pour obtenir de meilleurs résultats, il est vivement conseillé de lubrifier le pénis avec du SENSILUBE (disponible en pharmacie ou revendu 50% plus cher en sex-chop, commerce oblige.). Ce produit à base d'eau a la même consistance et la même viscosité que ou que le liquide produit par les glandes de Cooper, il permet de simuler la sensation du contact avec une vulve et donc d'apprendre à retarder le réflexe éjaculatoire dans un rapport sexuel. Le contact humide d'une vulve est un facteur favorisant l'éjaculation précoce, il est donc logique de s'y habituer.
Tout en évitant l'échauffement du gland, le sensilube est nettement plus réaliste que les gels lubrifiants ordinaires, qui peuvent être franchement très médiocres.
Il sera aussi très apprécié par votre partenaire, il décuplera son plaisir lorsque vous caresserez sensuellement son clitoris avec des mouvements lents et contenus.
Les lubrifiants à base d'huile déposent un film qui diminue sensiblement les sensations en bouchant les pores de la peau. Ils ne sont pas utilisables avec un préservatif car ils détruisent le latex.

Le sensilube est un lubrifiant fluide de qualité supérieure offrant des sensations sans pareilles. Sa consistance, sa viscosité, son aspect et les sensations tactiles sensuelles qu'il procure sont très proches de celles de la cyprine, le lubrifiant produit naturellement par le sexe de la femme, ou encore de celui produit par l'homme (cf. glandes de Cowper).

Un seul inconvénient : il s'évapore assez rapidement, il faudra en remettre souvent ou humidifier de temps en temps votre pénis avec de l'eau.
Selon la date de fabrication, ce produit peut vous paraître trop visqueux ; il sera nécessaire dans ce cas d'humidifier le sensilube dès son application pour retrouver toutes ses qualités tactiles, un brumisateur en bombe peut très bien convenir.

Si l'excitation est suffisante, le pénis secrète en quantités variables un liquide lubrifiant visqueux et translucide. Bien que distinct du sperme, celui-ci peut cependant en contenir quelques traces et renfermer des spermatozoïdes ; une femme peut ainsi être fécondée à la suite d'un rapport sexuel sans pénétration ou même sans éjaculation.

                  

Beaucoup d'hommes s'interrogent sur la fonction de ces deux boutons minuscules situés à la base du gland : il n'y a rien d'inquiétant car la plupart en sont pourvus.


 Les glandes de Cowper

Les glandes bulbo-urétrales, ou glandes de Cowper, sont deux lobes de la taille d'un petit pois situés de part et d'autre de l'urètre. Elles sécrètent un lubrifiant facilitant le transport des spermatozoïdes au moment de l'éjaculation et permettent aussi de les protéger contre d'éventuelles traces d'urine. Ce liquide transparent à l'aspect et la consistance de — le lubrifiant produit par le sexe féminin —, la quantité produite est variable d'un individu à l'autre et il apparaît le plus souvent après une excitation prolongée (quelques gouttes perlent à intervalles réguliers) ou encore chez certains seulement au moment de l'éjaculation. Même si ce processus naturel a de quoi surprendre les jeunes amants, il faut se faire à l'idée que la plupart des hommes mouillent comme les femmes.
Signalons chez l'homme un antique système de lubrification : deux petits boutons blancs situés sous la couronne du gland, de part et d'autre du frein, sont les vestiges de deux orifices qui permettaient à nos ancêtres de l'âge de la pierre de sécréter une substance grasse et lubrifiante afin de faciliter les mouvements coïtaux. Ils n'ont plus aucune utilité maintenant.


 La perte d'érection

Elle peut survenir après la compression manuelle ou encore lorsque la séance est trop longue (la raccourcir pour une durée de 15 mn dans ce cas), pour y remédier on s'aidera de pensées ou d'images érotiques ; si leur effet est trop efficace, il faudra s'y soustraire par des pensées neutres.


 La crampe

Qui n'a jamais ressenti cette douleur dans les testicules et le bas-ventre après une érection prolongée ? Elle peut survenir dans les débuts de la sexualité - plus ra rement à l'âge adulte - et devrait disparaître avec l'entraînement. Une douche à l'eau chaude peut calmer efficacement cette douleur.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 126 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19786 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir