ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Samedi 29 avril 2017 à 09h26 : 4 en ligne (maxi pour la journée : 12)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Mise en garde
La sexualité s'apprend
Fantasme éjaculatoire
Se masturber
Muscler le PC
Le stop and go
Le souffle
But des exercices
Phase 1
Phase 2
Phase 3

Description

En cas de panique

Orgasme vaginal
Forum : phase 3
Contracter le PC ?
Elle m'excite trop !
Panne d'érection
Débloquer le bassin
En cas d'échec
En résumé
Les non EJP
Autres témoignages
Forum : réeducation
Version imprimable

On se jette à l'eau !

Cela fait déjà un mois que vous pratiquez cette rééducation. Quel est le bilan ? Certainement positif.
Plusieurs internautes me font part de leur appréhension à reprendre un rapport sexuel malgré d'évidents progrès  dans les phases précédentes. Il ne s'agit pas de se lâcher tout de suite au grand large, mais de se mettre à l'eau près du rivage, là où l'on a encore pied et de poursuivre notre rééducation pour s'en éloigner peu à peu. Bien entendu la qualité de la relation avec votre partenaire aura toute son importance. 

Votre humble serviteur a eu la chance de ne pas avoir à effectuer ce troisième apprentissage, il a pris le large tout de suite, sa copine émerveillée l'a suivi en croyant que c'était un grand animal marin qui avait toujours frayé dans les eaux profondes sans jamais prendre la tasse, mais il faut dire qu'il avait tellement  investi et travaillé qu'il en a été récompensé par l'irrésistible appel du large 

Cette troisième phase doit se faire avec la partenaire. Soignez particulièrement l'ambiance, évitez cette reprise si vous êtes dans une phase difficile de votre semaine (submergé de travail). Si vous n'avez pas eu de rapport sexuel avec pénétration depuis ce temps, il vous faudra un peu de patience, les premiers pas risquent de vous décevoir. Pour ma part, ainsi que je le disait plus haut, le deuxième rapport sexuel — digne de ce nom — et les suivants ont été un succès total, presque impossible d'éjaculer malgré une cadence soutenue (j'ai eu quelques rapports sexuels que je qualifierai d'« utilitaires » avant celui que je mentionne, c'est pourquoi je n'en parlerai pas davantage). Lorsque vous pénétrerez votre partenaire, faites-le sans précipitation, c'est un moment important. Habituez-vous à la douce chaleur du vagin, au contact de son humidité que vous aurez appris à connaître en utilisant un lubrifiant dans les phases précédentes. Ne regardez pas trop longtemps votre pénis en train de pénétrer le sexe de votre partenaire car c'est une puissante image érotique qui risque de vous faire déraper, réservez cela pour les jours suivants. 
TRÈS IMPORTANT : penser à contracter les muscles du PC le plus tôt possible, avant toute pénétration et dès les prélimaires.
Cela vous permettra de garder en mémoire le bénéfice de votre travail précédent obtenu dans les phases 1 et 2 et de ne pas vous laisser submerger par votre émotion. Votre concentration mentale ira ainsi naturellement vers ce groupe musculaire.
Certaines femmes fougueuses ont l'habitude de donner de grands coups de reins lors du coït ; il n'y a rien de répréhensible mais vous risquez de déraper vers une éjaculation intempestive ; si c'est votre cas, il faudra calmer le jeu pour vos débuts.
Il faut savoir que la plupart du temps, les préliminaires doivent se prolonger un certain temps après la pénétration, pour laisser le temps aux deux partenaires de s'habituer au corps de l'autre. Une erreur fréquente consiste à prendre un rythme soutenu dès les premiers instants de la pénétration bien que ceci puisse être valable à certaines occasions. Prenez un mouvement de va et vient assez lent et concentrez-vous sur vos sensations. Si vous n'êtes pas stressé, essayez de ne pas vous arrêter à la première alerte mais continuez en changeant de rythme et en contractant le périnée, ou encore en changeant de position. Avec l'expérience acquise dans les phases 1 et 2, vous aurez à ce moment la capacité de faire le point dans votre excitation longtemps à l'avance. Vous pourrez éjaculer après avoir retenu la montée de l'orgasme trois fois en tout.
Un minimum de trois rapports par semaine est nécessaire pour constater des progrès.
On reprendra la phase 2 de temps en temps par la suite pour s'entretenir.

Un témoignage : Stéphane, dans son message posté dans , donne des conseils très utiles pour aborder sans difficulté la phase 3.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 189 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19784 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 : :gg

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir