ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Jeudi 14 décembre 2017 à 10h45 : 4 en ligne (maxi pour la journée : 11)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Les petites solutions
Solutions éprouvées
La Dapoxetine
Les facteurs
L'injaculation
L'anneau anglais
Version imprimable


Pour couper court à toute discussion, la méthode de réducation de l'EJP proposée dans ce site n'utilise pas l'injaculation ou l'éjaculation rétrograde.

L'éjaculation rétrograde

 On parle d'éjaculation rétrograde lorsque le sperme est dirigé dans la vessie ; l'opération de la prostate a pour conséquence l'éjaculation rétrograde. On peut la provoquer au cours d'une masturbation en pressant fermement le gland au moment de l'expulsion pour fermer le méat urinaire, le coude étant positionné vers le haut. L'éjaculation interne dans la vessie peut aussi s'obtenir en pressant incorrectement le point Jen Mo.

Le sperme sera évacué à la prochaine miction.

L'injaculation

• Sur la figure ci-dessus, situé près de l'anus et repéré par un cercle rouge, se trouve le point Jen-Mo ; il est localisé entre la racine du pénis et l'anus.
• En observant la figure en haut de page, on peut constater que la compression de ce point agit directement sur la prostate.
• La compression du point Jen Mo ne constitue pas vraiment une aide pour apprendre à maîtriser l'éjaculation, on lui préfera la compression du point indiqué à la rubrique phase 1.
• Le point Jen Mo correspond à muladhara, premier chakra du système tantrique et siège de la kundalini.

 Les orientaux considèrent que l'éjaculation, rétrograde ou non, est une perte considérable d'énergie vitale — le chi ou le prana —, elle a pour conséquence immédiate la chûte de l'érection. L'énergie sexuelle se perd avec l'expulsion du sperme ; en la réorientant vers des centres d'énergie spécifiques, certaines pratiques orientales permettent de conserver intégralement cette énergie vitale.

 L'injaculation est l'une de ces techniques, elle utilise la compression du point Jen-Mo situé entre l'anus et le scrotum. L'énergie sexuelle retourne à sa source vers la prostate, plus précisément vers un centre d'énergie spécifique ; correctement pratiquée, cette technique n'aboutit pas à une éjaculation dans la vessie (rétrograde), le pratiquant expérimente un orgasme sans éjaculation. Cet orgasme se manifeste par des spasmes de la prostate suivi d'un retour à la flacidité, exactement comme un orgasme "ordinaire". Après avoir compressé le point Jen Mo, on peut effectuer un test pour déterminer si le sperme est passé dans le flux sanguin ou dans la vessie. Il suffit d'uriner dans un verre : une urine trouble indique la présence de sperme dans la vessie. Dans sa forme la plus subtile, cet orgasme ne comporte pas cette sensation de décharge mais se présente plutôt comme des vagues d'énergie successives ; il ne nécessite plus d'avoir à presser manuellement le premier chakra, il peut se produire à intervalles rapprochés pendant le coït sans qu'il y ait perte d'érection.

Les adeptes du tantrisme de la main gauche, après un entraînement long et intensif d'une forme avancée de , peuvent réabsorber le sperme et la par le pénis et rediriger l'énergie vers un centre spécifique.


Risques de l'injaculation

 L'injaculation présente-t-elle certains risques ? Pour la plupart des sexologues, elle est synonyme d'éjaculation dans la vessie. Vous obtiendrez des éléments de réponse à cette question en effectuant une recherche sur le site de l'UQAM avec le mot "injaculation" à l'adresse .

Pour en apprendre davantage sur l'injaculation, consultez la page :
(en anglais).

Un article sur l'éjaculation rétrograde dans



Ejaculation sans orgasme

 L'éjaculation sans orgasme est également possible, elle demande un certain entraînement pour contrôler les muscles du PC. Au moment critique, on peut exercer une action sur ces muscles pour emettre une petite quantité de sperme en veillant que l'émission ne soit pas trop violente ; avec un certain entrainement, le volume émis sera plus important, cette éjaculation ne s'accompagne pas de l'impression de décharge que l'on expérimente au cours de l'orgasme.
Le fait d'émettre une faible quantité de sperme émousse rapidement le désir de jouir et peut seulement de façon occasionnelle constituer un moyen de lutter contre l'EJP.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 335 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19787 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir