ejaculation precoce

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Samedi 25 mars 2017 à 16h32 : 5 en ligne (maxi pour la journée : 16)

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir

Les petites solutions
Solutions éprouvées
La Dapoxetine
Les facteurs
L'injaculation
L'anneau anglais
Version imprimable


Les solutions qui n'en sont pas vraiment

se doucher à l'eau froide avant un rapport (n'allez quand même pas vous en priver si vous en avez l'habitude) ;

se masturber quelques heures avant un rapport. Le besoin d'éjaculer est émoussé mais l'utiliser systématiquement ne constitue pas une solution ;  mon premier sexologue me disait qu'il prouvait l'inefficacité de cette méthode montre en main. En revanche, il est vrai qu'une période d'abstinence prolongée précédant un rapport sexuel favorise l'EJP ; il est donc nécessaire d'avoir des rapports réguliers mais cela ne signifie pas "se vider" quelques minutes avant le rapport dans l'espoir d'en retirer une amélioration.

avoir un deuxième rapport (parfois un troisième ou un quatrième...) peu de temps après avoir éjaculé. Si la période réfractaire, temps au bout duquel on peut enchaîner un deuxième rapport, est courte, voire inexistante chez certains adolescents, elle augmente avec l'âge. Cela signifie que le problème resurgira inévitablement par la suite. D'autre part, la qualité des sensations et de l'érection est moindre après le première éjaculation et la présence de sperme dans le sexe de la partenaire n'est pas des plus agréables. Madame peut ne pas apprécier ce voyage aux multiples escale. Il y a cependant des couples qui fonctionnent parfaitement avec de telles stratégies et mon propos n'est pas de les en dissuader.

 

ne constituent pas une véritable solution, on n'abusera donc pas de ces béquilles qui peuvent cependant apporter un réel soutien psychologique. Ils nécessitent souvent une application préalable de 30 minutes avant le rapport ; d'autre part, ces substances ont le gros inconvénient d'insensibiliser les parois vaginales, on peut toutefois utiliser un préservatif qui présente aussi l'avantage de diminuer la sensibilité du gland. Vous pourrez lire dans le forum un pour un test des différents aérosols anesthésiants.

Mais dans ce cas l'homme reste passif car il  ne maîtrise pas les mécanismes de l'éjaculation.
Un correspondant m'a signalé un réel mieux-être grâce à l'utilisation de la crème Emla (sur ordonnance). C'est un anesthésiant local prévu pour les muqueuses (sans danger pour le gland). Selon lui ça marche vraiment très bien (à condition de diminuer par 100 au moins les indications de la notice, qui sont destinées à un endormissement profond en vue de piqûres, piercing, etc.).
La crème EMLA est un bon produit mais qui a néammoins des effets secondaires sur une utilisation à long terme. Il faut en discuter avec votre médecin qui le prescrit uniquement dans un but temporaire.
Accéder au forum de discussion sur la .

 


Les médicaments sont utilisés par certains thérapeutes, souvent en avant-programme de leur thérapie pour soulager leurs patients. Ils demandent une grande durée d'administration. Leur efficacité ne semble pas toujours prouvée et on trouve actuellement nombre de sexologues qui se refusent à les administrer d'autant plus que leurs effets secondaires ne sont pas négligeables.
Ils apparaissent trop souvent comme une solution miracle pour éviter un travail de fond. Il ne faut pas perdre de vue que l'industrie phamaceutique est un marché juteux doublé d'un puissant marketing. 

A noter :

Une info donnée par un internaute :
je voudrais faire part aux internautes qui ont ce problème d'un moyen médicamenteux simple, efficace (pour moi en tout cas) et très peu onéreux, facile à se procurer. Je suis tombé là-dessus par hasard car j'ai quelques tendances à faire des contractures musculaires facilement, et je me suis aperçu que je n'avais plus de problèmes lorsque j'étais sous traitement
Après quelques tentatives expérimentales, j'ai trouvé la dose qui convient parfaitement pour moi : 1/2 comprimé de MYOLASTAN (ou son générique TETRAZEPAM merck) une douzaine d'heure ou moins (discrétion garantie) avant le rapport et c'est tout ! Le paquet coûte 5€ (remboursé sécu), c'est un myorelaxant (détente des muscles) prescrit facilement en cas de contracture, sciatique, etc.. Pas d'effets secondaires (juste une légère somnolence pendant les 1ères minutes apres la prise). L'efficacité est atteinte en moins d'une heure et dure plus de 12h00 ! Ca ne fait pas tout, je l'allie avec les techniques décrites sur votre site, mais ça supprime complètement les contractions reflexes incontrôlables de prostate qui surviennent plus émotionnellement que par excitation mécanique au debut de l'acte et donc libère l'esprit de cette angoisse pour se concentrer sur le controle comme enseigné sur ce site. J'espere que cette information pourra etre utile à d'autres.
ATTENTION ! Un surdosage peut amener une perte d'intensité dans le plaisir !

L'expérience du webmaster :
Je tenais à faire une mise en garde : mon médecin m'a prescrit du Myolastan pour une cruralgie et m'a conseillé de le prendre toujours avant le coucher. Après une absorbtion au petit matin, j'ai éprouvé une somnolence pendant deux bonnes heures. Il est recommandé de ne jamais l'absorber avant de prendre le volant. Quant à tester son efficacité sur l'éjaculation précoce, je n'en ai pas besoin...

Une donnée par Marnaud, étudiant en médecine.


La sonde urétrale proposée pour venir à bout de l'éjaculation précoce par André Van Lysbeth dans son livre « Tantra, culte de la féminité, page 298 — Flammarion éditeur » présente un certain risque et son efficacité reste à prouver. Selon son auteur, le fait de passer une sonde dans l'urètre émousse le besoin d'éjaculer. Après l'avoir personnellement essayée pour en retirer une infection urinaire haute — très douloureuse, je peux vous assurer qu'il vaut mieux ne pas s'y risquer. On prend le risque de provoquer des lésions irréversibles de l'urètre. Son auteur, compétent par ailleurs pour ses écrits sur le hatha yoga, a interprété librement une pratique tantrique réservée à un petit nombre d'adeptes (Hatha Yoga Pradipika [3, 86], Hatharatnavali [2, 75]). Toujours est-il que cette pseudo-méthode s'est répandue comme en témoigne le docteur Catherine Solano dans son livre «  » p.53 lorsqu'elle s'interroge sur son bien fondé et semble d'ailleurs en ignorer l'auteur.









Votez pour cette page

 • Résultat :    
 • 633 personnes ont voté pour cette page.
 • Merci de prendre quelques secondes pour voter :




 

Total sur le site :
19782 votes

Les 12 derniers commentaires sur le site (total : 274)

04/07/2014 à 01:18 : Dommage le lien est mort...

24/02/2014 à 15:37 : Moi c'était entre 1 et 6 ou 7 orgasmes selon les ...

19/10/2013 à 08:03 : bonjour a tous, Comme bon nombre d'entre nous ...

23/11/2012 à 03:39 : Hello Markus, Puis=je avoir le nom du produit SV...

20/04/2012 à 23:47 : Le lien vers le site "femiweb" doit être mis à jo...

07/02/2012 à 09:06 :

17/09/2011 à 13:29 : Merci pour ce article,j'ai la grande chance d'êtr...

23/08/2011 à 11:27 : Bonjour Markus. Je souhaiterai obtenir une ou de...

14/06/2011 à 19:13 : Je ne suis plus un jeune homme car né au début de...

02/05/2011 à 22:59 : Je trouve presque choquant une phrase comme: "Le ...

20/04/2011 à 00:12 : Comme vous autre j'ai le même problème qui m'empo...

07/04/2011 à 18:36 : Bonjour à tous, Je suis journaliste et prépare...

     

Couleur du texte : • gris • marron • vert • bleu • noir